Projet "Impact"

 

Que fais-tu professionnellement ? Cette question me met toujours sous pression. Qu'est-ce que je révèle de moi : mon titre, ma fonction ? Dois-je énumérer mes tâches ? Est-ce que je parle de mon employeur (« Ah oui, ceux qui chantent à Noël »), est-ce que je parle de la lutte contre l'injustice avec pathétisme ? 

Beaucoup d'institutions sociales et ecclésiastiques se définissent par leurs statistiques – avec de très bonnes représentations. Elles racontent des his-toires émouvantes. Elles se sentent obligées de fournir des explications sur l’impact de leurs actions.

Quel impact la participation à une offre a-t-elle ? Dans quelle mesure le public cible change-t-il, par exemple dans un foyer ? Comment décririez-vous le travail sur votre site à vos parties prenantes ? Êtes-vous en mesure de décrire exactement le changement intervenu au sein de vos groupes cibles comme l'impact obtenu ? Pas si facile, n'est-ce pas ?

 

La mesure de l’impact est un instrument de pilotage

La mesure de l’impact va au-delà d'une simple analyse des prestations fournies, de l’« output » (p. ex. lits occupés, nombre de consultations, etc.). Elle se concentre sur les changements intervenus au sein des groupes cibles, sur l’« outcome », et accorde une attention particulière à la qualité et à l'impact obtenu. 

 

Une bonne mesure de l’impact est utilisée pour guider les institutions : les membres de l'institution APPRENNENT de leurs propres expériences et continuent à se développer, leurs cadres dirigeants PILOTENT et assurent l'orientation de l'organisation en matière de mission et de stratégie, et – c'est ce où je veux en venir dans ce blog – l'organisation reçoit une LÉGITIMATION pour son travail vis-à-vis de ses parties prenantes.  

Obtenir une légitimation aux yeux des parties prenantes

Consultez nos rapports annuels : aujourd'hui, l'Armée du Salut se définit vis-à-vis de ses parties prenantes (public, donateurs, organes respon-sables, autorités, etc.) principalement par ses services (« output »). Il ne s'agit là que d'une image restrictive de notre mission. Mais cela ne suffira plus à l'avenir. Nous devons montrer ce que les services que nous avons fournis ont changé dans les groupes cibles (« outcome »). En informant sur les impacts, nous souhaitons renforcer la légitimation de notre travail.

 

Car l'Armée du Salut agit de manière à produire un impact ! Les personnes et leur environnement changent grâce aux prestations des sites et à la contribution des collaborateurs et collaboratrices de l'Armée du Salut. En mesurant l'impact, nous souhaitons rendre les résultats visibles et convain-cre ainsi les parties prenantes. 

 

Projet « Impact »

La mesure de l’impact constitue l’un des objectifs de notre nouvelle straté-gie. C’est pourquoi Daniel Röthlisberger a mandaté le projet « Impact » au début de l’année 2019. Depuis lors, un groupe de projet constitué de sept membres élabore les bases pour les instruments de mesure de l'impact.

 

Nous dévoilerons le projet pour la première fois lors de la formation leadership qui se déroulera les 5/6 février 2020. Nous présenterons les objectifs de l'« outcome » que nous avons élaborés, informerons de l'état actuel du projet et vous montrerons également les défis auxquels nous sommes confrontés. Nous ouvrirons surtout le dialogue avec les partici-pants. Au vu de leur expérience et de leurs connaissances du sujet, les responsables des sites représentent une ressource décisive pour le projet  « Impact ». Je me réjouis de l’échange à venir.

 

Michel Sterckx

Chef de projet « Impact »

 

Ouvrages de référence

Kurz, Bettina, Kubek, Doreen (2018) : Kursbuch Wirkung. Das Praxisbuch für alle, die Gutes noch besser tun wol-len. Phineo gAG, Berlin. https://www.phineo.org/publikationen 

 

Fondation Zewo (2013) : Mesure de l’efficacité pour les NPO des secteurs de la santé, du social et de l’environnement. https://www.zewo.ch/fr/mesure-de-lefficacite-2/

Kommentar schreiben

Kommentare: 0

Unsere Adresse

Heilsarmee Hauptquartier

Abteilung Sozialwerk

Effingerstrasse 53

3008 Bern

Tel. 031 388 05 72

sozialwerk(at)heilsarmee.ch

www.heilsarmee-sozialwerk.ch

Kontakt

Aktuell

Dazugehören – die Heilsarmee fördert Inklusion und Teilhabe. 

Ergebnisse einer Studie im Auftrag der Heilsarmee zeigen: Die Betriebskultur ist entscheidend, wenn Inklusion, also Teilhabe, gelingen soll. 

Interessierte finden hier weitere

Informationen:

Summary / Zusammenfassung des Schlussberichts 

Die Heilsarmee Schweiz hat eine Fachstelle für soziale Gerechtigkeit. Die Themen, mit denen sich die Fachstelle zurzeit beschäftigt, sind soziale GerechtigkeitMenschenhandel, Migration und Community.

Unsere Partner

DE | FR