L'hébergement en Suisse

Une stratégie nationale de l’hébergement de l’Armée du Salut Suisse

 

À la fin de l’année 2018, la Direction de l’Armée du Salut Suisse a défini l’hébergement comme l’une de ses compétences-clés. On estime que les logements à prix modéré deviendront toujours plus rares, en Suisse également. C’est pourquoi des solutions dans le domaine des offres de logement sociales deviendront toujours plus nécessaires. 

« Nous entendons empoigner de manière proactive les défis futurs dans le domaine de l’hébergement et développer des solutions novatrices, et être ainsi un partenaire attrayant et fort pour les autorités, la politique et la société. » (Daniel Röthlisberger)

L’Armée du Salut et ses offres actuelles d’hébergement et d’accompagnement (état : juin 2019)

En Suisse alémanique et en Suisse romande, l’Armée du Salut gère 1240 places stationnaires, semi-stationnaires et ouvertes (foyers de passage, chambres sociales dans les Postes, etc.), ainsi que différents points de contact et offres « d’aide de proximité » (aide et soins psychia-triques à domicile, Bureaux sociaux, hébergement accompagné, offres de réinsertion professionnelle, etc.). À cela s’ajoutent les offres d’inté-gration professionnelle de « travailPLUS » (Hands-On, Home Plus, le programme textile, le projet « Leuchtturm »), la gestion de différents hébergements collectifs (828 places) et de centres régionaux (coordi-nation, conseil et accompagnement de 2150 personnes réparties dans 785 logements) pour les migrants et migrantes de l’Aide aux réfugiés de l’Armée du Salut. En tant que bailleur, l’Armée du Salut s’engage comme propriétaire immobilier socialement responsable, qui entend lutter contre la tendance des logements inabordables.

 

Hébergement précaire, pénurie de logements

Pour l’heure, il n’existe aucune étude nationale (statistique) sur la situ-ation des personnes « se trouvant dans une situation de logement précaire », ni sur les sans-abri en Suisse (une telle étude est prévue pour la période 2020-2021 par la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse). Cette Haute école spécialisée a toutefois déjà conduit une première étude sur la situation des sans-abri et des sans-logement dans les deux demi-cantons de Bâle (BS et BL). Pour cette étude, ce sont 362 personnes vivant dans 'des situations de logement  précaires' qui ont été enregistrées à Bâle-Ville. À la fin de l’année 2016, selon l’Office fédéral de la statistique, 7,5 % de la population suisse étaient touchés par la pauvreté (ce sont 615 000 personnes disposant d’un revenu inférieur à 2247 francs suisses par mois). Ces chiffres, associés avec ceux du FEANTSA (Full Report: Third Overview of housing Exclusion in Europe, 2018) montrent combien les offres ciblées de l’Armée du Salut sont importantes et urgentes aujourd’hui déjà.

 

« L’hébergement en Suisse » de l’Armée du Salut

Comme l’Armée du Salut a identifié le problème, elle a constitué un groupe de projet « L’hébergement en Suisse ». Ce groupe de projet est composé de collaborateurs des différents départements et d’experts externes. Depuis fin février 2019, ce groupe de projet examine comment les prestations existantes pourraient être étendues et quelles offres nouvelles pourraient être mises sur pied, afin d’accompagner, d’outiller et de soutenir de manière adéquate les personnes se trouvant dans des situations de logement précaires.

 

Le groupe de projet élabore d’ici fin 2019 environ les bases permettant d’appuyer la Direction dans la prise des décisions et des mesures adéquates. Le groupe de projet « L’hébergement en Suisse » élabore ces documents en collaboration avec des représentants de la politique, des institutions sociales, des organisations et des Hautes écoles spécialisées.

 

Le groupe de projet a déjà pu distinguer différents groupes cibles. Ceux-ci reflètent déjà les différents domaines de prestations envisagés :

 

 mise à disposition et exploitation d’hébergements d’urgence, ou

 ... de logements d’urgence/de chambres d’urgence (séjour également possible durant la journée)

 location de ses propres logements

 principe du « housing first »

 mettre à disposition des subsides pour les frais de logement

 garantie de location vis-à-vis du bailleur

 offre de repas

 habillement, meuble, aménagement (d’intérieur)

▷ conseils et outils permettant aux personnes de se loger et de travailler (vivre de manière autonome)

 logement accompagné

 garantir l’accessibilité (adresse intérimaire, boîte postale, téléphone)

 coaching

 case management et care management

 soutien socioculturel / Approche de l’environnement social

 

Nous voulons créer des prestations et des offres durables qui garantissent la dignité de l’être humain et renforcent celui-ci. L’hébergement/vivre doit aller de soi pour tout le monde.

 

Le groupe de projet « L’hébergement en Suisse » se réjouit de chaque piste que vous lui suggérerez, aussi petite soit-elle. Nous apprécions chaque idée sur le sujet « Hébergement » et « Aide à l’hébergement » ! À quel niveau voyez-vous des possibilités de renforcer et de soutenir vos semblables ?

 

Un grand merci pour votre contribution à cette réflexion !

 

Til Margraf

Chef de projet "L'hébergement en Suisse"  

Kommentar schreiben

Kommentare: 0

Unsere Adresse

Heilsarmee Hauptquartier

Abteilung Sozialwerk

Effingerstrasse 53

3008 Bern

Tel. 031 388 05 72

sozialwerk(at)heilsarmee.ch

www.heilsarmee-sozialwerk.ch

Kontakt

Aktuell

Dazugehören – die Heilsarmee fördert Inklusion und Teilhabe. 

Ergebnisse einer Studie im Auftrag der Heilsarmee zeigen: Die Betriebskultur ist entscheidend, wenn Inklusion, also Teilhabe, gelingen soll. 

Interessierte finden hier weitere

Informationen:

Summary / Zusammenfassung des Schlussberichts 

Die Heilsarmee Schweiz hat eine Fachstelle für soziale Gerechtigkeit. Die Themen, mit denen sich die Fachstelle zurzeit beschäftigt, sind soziale GerechtigkeitMenschenhandel, Migration und Community.

Unsere Partner

DE | FR