Valeurs essentielles

Chers lectrices et lecteurs du blog,

 

En tant que responsable du Territoire salutiste Suisse, Autriche et Hongrie, j’ai un vif intérêt pour tout ce qui s’y passe, tant du côté spirituel que du côté social. En effet, pour moi, il n’y a pas de schisme entre ces deux aspects. L’Armée du Salut a un mandat qui est de soigner la personne dans sa totalité : âme, corps et esprit. C’est là notre ministère holistique accompli au nom du Christ.

Oui, il est vrai que nous avons également à faire avec les normes et les attentes de l’Etat. Respecter les lois du pays demande contrôles et rigueur. Il est normal d’avoir des comptes à rendre, des chiffres à fournir et des objectifs à atteindre. Cependant, nous ne devons jamais perdre de vue les valeurs essentielles, vécues jour après jour, de manière concrète. Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons ? A la base de nos valeurs, c’est l’amour du Christ qui nous presse et nous motive. Nous vivons ce que nous croyons !


Nous pouvons être occupés par les chiffres, les mesures, les indicateurs 

– toutes ces choses sont nécessaires dans le monde d’aujourd’hui. Cependant, n’oublions jamais la personne qui est devant nos yeux et qui désire, dans son for intérieur, être comprise, accueillie, aimée comme un individu avec une grande valeur aux yeux de Dieu (et à nos yeux). Je me demande : comment est-il possible de mesurer certaines choses qui ne peuvent pas être mesurées ? Je ne parle pas des bols de soupe distribués, des lits offerts ou des heures de travail dans une semaine. Je parle de choses qui concernent les relations quotidiennes : par exemple, la confiance en l’autre. Ces choses invisibles, intangibles, ne sont pas faciles à inclure dans un rapport rédigé pour les autorités qui gouvernent. On voit qu’elles existent lorsqu’on les expérimente ou qu’on les goûte. Comment catégoriser des qualités comme l’amour, l’espérance, la foi ?


L’Eglise a toujours eu une mission sociale (hôpitaux, soins offerts aux pauvres, écoles) avant même que l’Etat ait commencé à élargir ses provisions. Nous devons travailler ensemble. Bien sûr, il y a des défis à affronter en faisant cela. Mais je suis convaincu que nous avons toujours un rôle essentiel à jouer aujourd’hui dans la société et dans le domaine du travail social-chrétien. Nos valeurs sont claires dans notre déclaration de Mission : « L’Armée du Salut est un mouvement international et fait partie de l’Eglise chrétienne universelle. Son message se fonde sur la Bible. Son ministère est motivé par l’amour de Dieu. Sa mission consiste à annoncer (par la parole et par les gestes) l’Evangile de Jésus-Christ et à soulager en Son nom, sans distinction aucune, les détresses humaines. »


Massimo Paone, Commissaire

Chef du Territoire Suisse, Autriche et Hongrie

Kommentar schreiben

Kommentare: 0

Unsere Adresse

Heilsarmee Hauptquartier

Abteilung Sozialwerk

Effingerstrasse 53

3008 Bern

Tel. 031 388 05 72

sozialwerk(at)heilsarmee.ch

www.heilsarmee-sozialwerk.ch

Kontakt

Aktuell

Der Lern●Punkt ist ab 01.01.2015 ein eigenständiger Bereich innerhalb des Heilsarmee Sozialwerks.

Alle nötigen Informationen zu den Kursen und Online-Anmeldeformularen finden Sie unter lernpunkt.heilsarmee.ch

Die Heilsarmee Schweiz hat eine Fachstelle für soziale Gerechtigkeit. Die Themen, mit denen sich die Fachstelle zurzeit beschäftigt, sind soziale GerechtigkeitMenschenhandel, Migration und Community.

Unsere Partner

DE | FR